Menu
Logo du site C'est évident ?

C'est évident ?

Qu'est-ce que la famille ?

Par Nogat le dimanche 23 d√©cembre 2012 - Vous √™tes certain ?

Le soleil se l√®ve √† l'est ou √† l'orient ou au levant ? Il se couche √† l'ouest ou √† l'occident ou au ponant ?

On parle de l'Europe de l'Ouest et de l'Europe de l'Est. Les Balkans sont class√©s Europe du Sud-est. Il s'agit en fait de notions plus politiques que g√©ographiques : la Gr√®ce fait-elle partie de l'Europe de l'Ouest ou du Sud-est ? La Roumanie est-elle √† l'Ouest ou √† l'Est ? L'Albanie est-elle √† l'Est ou au Sud-est ? La Pologne est-elle √† l'Est ou √† l'Ouest ?

Le mot Occident vient du latin occidens, participe pr√©sent du verbe occidere. Ce verbe signifie tomber √† terre, succomber (occire) ou se coucher quand il s'agit du soleil. Occident et Orient ne sont que 2 points cardinaux, √† l'origine.

Dans L'invention des continents (Larousse 2009), Christian Grataloup, sp√©cialiste de g√©ohistoire (une discipline √† d√©velopper), explique que c'est Isidore de S√©ville qui, au d√©but du 7e si√®cle, a repr√©sent√© le monde connu en 3 continents : Europe, Asie et Afrique. Le terme m√™me d'Europe ne se vulgarise qu'√† partir du 16e si√®cle. Il n'est pas encore question d'Orient et d'Occident, mais des 4 continents (Europe, Asie, Afrique et Am√©rique, l'Oc√©anie √©tant absente jusqu'en 1812).

Fontaine des 4 continents, place Navona à Rome

Fontaine des 4 continents, place Navona à Rome

Au 20e si√®cle, avec la guerre froide, on rejette le bloc communiste hors de l'Occident, prouvant par l√† que la d√©finition est plus politique que g√©ographique. L'Occident regroupe l'Europe non communiste, l'Am√©rique du Nord (mais pas du Sud !), l'Australie et la Nouvelle Z√©lande. On peut donc en conclure qu'en dehors de l'Europe l'Occident est surtout anglophone. L'Am√©rique du Sud est-elle trop latine ou trop indienne pour √™tre int√©gr√©e √† ce grand fourre-tout ?

Le mot Occident est encore plus flou, voire vide de sens, quand il est pris pour synonyme du monde moderne et technologique, dans un contexte de mondialisation, par opposition aux "pays du tiers monde" ou "pays sous-d√©velopp√©s". Le Japon ou la Cor√©e du Sud deviennent alors occidentaux, parce que technologiquement modernes. Toyota, Suzuki, Sony, Nintendo, Toshiba ou Samsung sont-elles des entreprises occidentales ou orientales ? Voir √† ce sujet Civilisation, pi√®ge √† cons.

L'Orient est multiple. On parle de Proche-Orient. Cette d√©nomination a √©t√© imagin√©e par les diplomates fran√ßais de la fin du 19e si√®cle. C'est une indication g√©ographique en fait tr√®s floue. Selon les sources, elle regroupe un ensemble de pays arabes : Irak, Palestine, Isra√ęl, Jordanie, Liban et Syrie. On y ajoute souvent l'Egypte et la Turquie (qui n'est pas un pays arabe). Mais quid de Chypre, √† moiti√© turque ? Certains y rajoutent l'Azerba√Įdjan (mais pas l'Arm√©nie). Les Anglo-saxons y ajoutent l'Arm√©nie et la G√©orgie, mais pas l'Iran. Alfred Mahan, un th√©oricien militaire am√©ricain a invent√© en 1902 la notion de Moyen-Orient pour englober tous ces pays (y compris l'Iran), y rajouter la p√©ninsule arabique (Arabie Saoudite, Y√©men, Bahre√Įn, Qatar, Oman, Emirats arabes unis) et le Kowe√Įt. Les limites de l'Extr√™me Orient sont elles aussi tr√®s floues : sous ce nom sont regroup√©s la Chine, le Japon, les 2 Cor√©es et ce qu'on appelle l'Asie du Sud-est, du Cambodge √† la Papouasie. On y rajoute un Extr√™me-Orient russe pour les r√©gions qui bordent le Pacifique.

Et l'Inde, le Pakistan, l'Afghanistan, les pays turcophones entre Iran, Russie et Chine ? Curieusement, ils ne font partie ni de l'Orient ni de l'Occident ! Quant au Maghreb, qui regroupe Maroc, Alg√©rie et Tunisie, le mot est ancien, d√©j√† employ√© par les g√©ographes du Moyen Age, et il signifie "le couchant", par opposition au Machrek, "le levant", appliqu√© aux pays arabes de l'Egypte √† l'Irak, hors p√©ninsule arabique. On pourrait donc dire que le Maghreb est √† l'ouest ou √† l'occident, alors qu'il est actuellement consid√©r√© comme une r√©gion de pays arabes et assimil√© √† l'Orient ! Ne parle-t-on pas d'orientalisme pour d√©signer certaines peintures d'Ingres ou de Delacroix ? Le r√™ve orientaliste du 19e si√®cle et du d√©but du 20e si√®cle passe aussi bien par le harem ottoman que par les paysages du Maghreb et la colonisation de l'Alg√©rie. Le peintre orientaliste Etienne Dinet (1861-1929) a v√©cu au moins 6 mois par an en Alg√©rie entre 1887 et 1929. Il a appris l'arabe et s'est converti √† l'islam. Mais son Orient √©tait uniquement l'Alg√©rie (en dehors d'un p√®lerinage √† La Mecque) ! Le th√©ologien et philosophe Augustin d'Hippone (Annaba) √©tait berb√®re et l'empereur Septime S√©v√®re carthaginois. Etaient-ils orientaux ?

Premiers pas, Etienne Dinet

Premiers pas, Etienne Dinet

Rappelons que, pour les Romains, le Maghreb était un ensemble de provinces romaines, appelées Mauretania, Africa et Cyrenaica, au même titre que la Gaule et l'Hispania.

Proche ou Moyen Orient sont-elles des notions scientifiques, s√©rieuses et rationnelles pour un g√©ographe ou un historien ?

Au 3e si√®cle, pour faire face aux invasions barbares, l'empereur Diocl√©tien cr√©e un duumvirat : Dans la partie orientale (Balkans, Gr√®ce, Proche Orient et Egypte), la langue administrative est le grec et Diocl√©tien est empereur romain d'Orient, tout en restant le seul empereur romain. Dans la partie occidentale (Italie, Gaules, Espagnes, Afrique du nord, r√©gion du Danube), la langue administrative est le latin et Maximien Hercule est co-Auguste, empereur romain d'Occident.

L'Empire romain d'occident dispara√ģt en 476 et l'Empire romain d'orient existe pendant 1000 ans, jusqu'√† sa chute en 1453 (prise de Constantinople par les Ottomans). On l'appelle empire byzantin √† partir du 16e si√®cle : l'historien allemand Hieronymus Wolf (1516-1580) a invent√© cette expression pour son livre Corpus Byzantin√¶ Histori√¶ (1557). Traducteur de textes grecs en latin, il fait partie de ces intellectuels du 16e si√®cle, qui veulent valoriser la culture grecque.

Les "byzantins" ne se sont jamais appel√©s byzantins, car ils se consid√©raient citoyens romains. On continue pourtant √† utiliser cette appellation aujourd'hui : Au Mus√©e du Louvre, du 28/10/12 au 12/1/13 se tient une exposition intitul√©e Chypre entre Byzance et l'Occident, IVe-XVIe si√®cle. Il y est question, dans le dossier de presse, d'une province de l‚ÄôEmpire romain d‚ÄôOrient qui commence √† devenir byzantin, d'une √ģle qui redevient byzantine au Xe si√®cle, d'une √ģle qui devient au XIIe si√®cle un enjeu strat√©gique entre Orient et Occident, pendant les croisades.

Art Byzantin de Sicile

Art Byzantin de Sicile

Au moment des croisades, Foucher de Chartres, qui d√©crit la 1e croisade et Odon de Deuil, qui d√©crit la 2e croisade, parlent seulement de l'empereur de Constantinople (ou des Grecs) et des Grecs, et dans leurs √©crits, les Arabes ou les Turcs les appellent roumis (romains). Foucher de Chartres, dans son r√©cit de la 1e croisade, parle des pa√Įens orientaux pour d√©signer les Turcs, mais c'est une simple indication g√©ographique, peu fr√©quente dans son r√©cit. Ce qu'on a appel√© les Etats latins d'Orient ne fait pas partie de leur vocabulaire. C'est encore une invention post√©rieure.

Le mot d'Orient ne se d√©veloppe qu'√† partir du 17e si√®cle. En 1773, les Francs-ma√ßons cr√©ent le Grand Orient de France, en r√©f√©rence √† l'Orient, symbole de l√† d‚Äôo√Ļ viens la lumi√®re. Le v√©n√©rable Maitre est toujours situ√© √† l'Orient, point cardinal probablement symbolique du divin. Puis, vient la mode de l'orientalisme dont il a √©t√© question avec le Maghreb.

Le 16e si√®cle a √©t√© tr√®s cr√©atif dans ses appellations : il a imagin√© l'empire byzantin, la Renaissance, le Moyen Age, l'architecture gothique (des Goths, ces barbares germains !). Il voulait prouver l'importance de l'h√©ritage culturel grec tout en se d√©marquant des si√®cles pr√©c√©dents qu'il a d√©valoris√©s. On a ensuite parl√© des si√®cles obscurs (dark ages en anglais) pour d√©crire le haut Moyen Age et regroup√© sous l'appellation Moyen Age 1anbsp;000 ans d'histoire.

Cathédrale gothique de Reims

Cathédrale gothique de Reims

Nous avons vu que les mots Orient et Occident sont des mots si impr√©cis qu'ils peuvent √™tre utilis√©s pour d√©valoriser une r√©gion et survaloriser une autre r√©gion du monde, de mani√®re tr√®s subjective. Il en est de m√™me avec le mot Moyen Age. On parle de Moyen Age pour d√©signer cette p√©riode entre l'Antiquit√© (avant 476) et l'√©poque moderne (apr√®s 1453) dans ce qu'on appelle "la civilisation occidentale". Il est d√©j√† absurde d'englober mille ans d'histoire sous le m√™me vocable. C'est encore plus √©tonnant d'utiliser ce mot pour l'appliquer au monde arabo-musulman d'avant l'empire ottoman. Il est vraiment tr√®s surprenant de parler de Chine m√©di√©vale, de Japon m√©di√©val ou d'Inde m√©di√©vale. Quant √† l'Am√©rique pr√©colombienne !

Malgr√© les protestations d'historiens ou de g√©ographes, on continue all√®grement √† d√©crire le monde avec des mots qui √©garent ou trompent, sans r√©aliser que nous inventons des r√©alit√©s avec les mots que nous employons. Et les cons√©quences ne sont pas anodines : Entre Orient et Occident, on invente un monde avec des chocs de civilisations, des identit√©s nationales, une culture occidentale s√Ľre de sa sup√©riorit√© culturelle et technique, v√©cue comme une colonisation culturelle par les orientaux frustr√©s de la perte de grandeur de leur civilisation orientale.

Si Orient et Occident redeviennent de simples points cardinaux, on peut esp√©rer que Rhaz√®s, Avicenne, Averro√®s, Ma√Įmonide, Ibn Batuta, Aryabhata, Bh√Ęskara, Su Song, Hu√† Tuo, Hippocrate, Galien, Galil√©e, Copernic, Pasteur, Einstein, Flemming, Fermi‚Ķ, ainsi que leurs √©quivalents contemporains, soient simplement des scientifiques appartenant au patrimoine mondial de l'humanit√©, m√™me s'ils ont une origine g√©ographique pr√©cise.

Lever de soleil à l'orient

Lever de soleil à l'orient

Les moins de 20 ans vous diront que Gangnam Style, du chanteur cor√©en Psy (vid√©o actuelle la plus regard√©e au monde sur You Tube), n'est une chanson ni d'Orient ni d'Occident. Cette question leur para√ģtrait d'ailleurs absurde. Comme il est absurde que des imams pakistanais s'opposent actuellement √† la vaccination contre la polio sous pr√©texte que le vaccin est un complot de l'Occident et qu'il est haram (impur) ! Qui se rappelle encore que la m√©decine arabe (dite souvent orientale), h√©riti√®re de la m√©decine grecque, a √©t√© tr√®s en avance sur la m√©decine dite occidentale entre le 8e et le 12e si√®cle et qu'elle a permis √† cette derni√®re d'√©voluer, laquelle faisait √† son tour √©voluer la m√©decine arabe. Il est aussi actuellement absurde de consid√©rer la M√©diterran√©e comme une fronti√®re entre Orient et Occident quand elle a √©t√© si longtemps Mare Nostrum.

Une certitude sans cons√©quences g√©opolitiques : orient et occident sont 2 points cardinaux qui d√©signent l'est et l'ouest !

Commentaires

Le samedi 29 décembre 2012 par Jacques

Comment ne pas perdre le nord avec les id√©es fausses qu'on se fait de la r√©alit√© ? Comment trouver des solutions pertinentes aux probl√®mes d'aujourd'hui, avec les vieux concepts obsol√®tes Civilisation, Occident, Orient ? Qu'est-ce qu'on signifie en disant : On n'est pas au Moyen-√Ęge, tout de m√™me ?

Le mercredi 2 janvier 2013 par Nogat

On n'est pas au Moyen-√Ęge, ou au contraire, c'est digne du Moyen-√Ęge ou c'est m√©di√©val ! Que d'expressions pour d√©signer des comportements, des paroles qu'on juge archa√Įques ou barbares ! Le Moyen Age serait une √©poque pleine de bruit et de fureur, o√Ļ les famines succ√®dent aux √©pid√©mies, aux guerres et aux massacres. Une √©poque o√Ļ seuls existent le seigneur combattant en armure ou le gueux v√™tu de haillons (voyez les f√™tes m√©di√©vales) ! On parle encore des si√®cles obscurs ! Le contraire de la civilisation et de la culture, de la beaut√© et de la gastronomie, qui d√©buteraient √† la Renaissance ! Les lettr√©s du 16e si√®cle et les romantiques du 19e ont bien r√©ussi leur invention du Moyen Age.

- Haut -