Nous avons 2 interprétations sur les origines de cette expression :

- Le Dictionnaire historique de la langue française Le Robert explique que ripaille vient de riper qui signifie gratter. Faire ripaille était d'abord appliqué aux soldats qui vont manger et s'approvisionner chez les paysans et les bourgeois, peut-être d'après l'idée de "racler les plats" ou selon un développement analogue à celui de "rapace" et de "rapiat". L'expression aurait été attestée en 1579 et en 1585 pour faire ripaille dans le sens actuel de "faire grande chère".

Faire ripaille ne serait donc pas une expression médiévale, mais de la fin du 16e siècle.